C'est Noël ! La livraison en France Métropolitaine est offerte pour toute commande passée avant le 20/12/2018 (sans minimum d'achat) Ignorer

Mal des transports, voyagez zen

Mal des transports, remedes et astuces

MAL DES TRANSPORTS mal des transports

Si vous êtes là c’est que le titre vous attire et donc vous êtes certainement concerné par le problème du mal des transports, le mal au coeur également appelé cinépathie !!!!

Aie aie aie, quelle galère mais ne vous inquiétez pas il y a des solutions testées et approuvées par moi, heuuuuu oui en fait je suis souvent la première à avoir mal au coeur – hihihi : ))

 

Comment s’explique le mal des transports:

Le trouble traduit une confusion de l’organisme face à des informations contradictoires transmises par le cerveau, l’œil et les muscles. Il se caractérise par une série de troubles (nausées, vertiges, etc.) qui apparaissent lors d’un voyage en bateau, en avion ou en voiture.

Pour se situer dans l’espace et réagir face aux mouvements de l’environnement, l’organisme dispose de plusieurs sources d’informations :

  • La perception visuelle est la plus évidente, elle situe notamment notre corps par rapport au plan de l’horizon
  • La perception du déplacement de l’organisme se fait grâce à l’oreille interne, un organe double situé de part et d’autre de la boîte crânienne. Chacune est munie de capteurs neurosensoriels constitués par des cellules ciliées contenues dans trois canaux semi-circulaires dirigés dans les trois directions de l’espace. Une série de petites billes (otolithes) situées sur les cellules ciliées roulent selon les déplacements de la tête. En roulant, elles informent les cils des déplacements. Les cils transmettent ces informations au cerveau qui donne aux muscles des ordres pour réagir correctement et se maintenir en équilibre ;
  • La perception de notre corps dans l’espace apportée par de nombreux récepteurs situés dans les muscles. On parle de sensibilité « proprioceptive ».

Il existe également des connexions entre ces centres de l’équilibre et les noyaux du nerf vague (pneumogastrique), ce qui explique l’existence de nausées et de vomissements lors du mal des transports ou lors des vertiges.

Toutes ces informations sont transmises au cerveau où elles sont analysées, comparées, évaluées et répertoriées afin de donner la position du corps dans l’espace.

Mais lorsque les informations paraissent contradictoires, l’organisme est incapable de juger réellement de ce qui se passe. (source Doctissimo)

Mal des transports, des solutions

Plusieurs astuces:

  • Evitez les repas trop lourds avant un voyage et dormez bien
  • Evitez de lire ou de jouer à des jeux, le fait d’avoir la tête baissée provoque généralement des nausées, essayez plutôt de regarder loin devant sans trop bouger la tête
  • En voiture asseyez vous de préférence devant et ouvrez les fenêtres pour avoir de l’air, il fait trop froid ? zut, demandez au conducteur de ne pas avoir de freinages trop brusques !
  • En autocar, souvent le plus compliqué…. même chose qu’en voiture surtout n’allez pas au fond du car mais préférez les 2 rangées derrière le chauffeur. Si le trajet comporte beaucoup de virages, prévoyez de l’huile essentielle de menthe poivrée que vous pourrez simplement sentir si vous avez des nausées ou, en cas de situation critique, mettez 2 gouttes sur un morceau de sucre ou sur des cachets neutres (en vente en pharmacie) et laissez fondre sous la langue, c’est fort, c’est vrai, mais beaucoup moins que d’avoir mal au coeur
  • En bateau, évitez de rester dans le bateau si il est amarré, il est souvent plus déstabilisant que quand il navigue – et évitez les sorties en mer s’il y a vraiment trop de houle
  • En avion, généralement ce n’est pas le plus compliqué, mais évitez tout de même d’être assi derrière les ailes, ça secoue beaucoup plus. Sinon, si vous avez des nausées utilisez la menthe poivrée, vous verrez, vous n’allez plus vous en séparer
  • Une autre technique qui peut aider, est de mettre le pouce au niveau du creux du menton et de regarder en l’air, placebo ou vrai remède, au pire on s’en fout si ça marche, non ?!
 
En espérant que cet article vous aura été utile, n’hésitez pas à, vous aussi,
partager vos astuces et expériences , )
 
Menthe Poivree pour le mal des transports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *